Émergence Spirituelle
Soyez les bienvenus sur le forum Officiel de David & Miss Nanaelle, Co-créateur et Co-créatrice de votre Ré-Alité Sprituelle. Ici, est un espace de receuillement, de respect sans aucun jugement de toutes nationalités, croyances spirituelles et religieuses.Ici est un lieu de partage, d'écoute, d'entraide, de recherche afin de Reconnaitre votre Soi et de l'exprimer dans votre réalité quotidienne. Ici vous pourrez lire des témoignages d'expériences mystiques,paranormal,Nde Emi ,OBE sortie de corps ,voyage astral, Rêve,la TCI Transcommunication Instrumentale , Phénomènes inexpliqués sur vidéo et photographie ,pour que votre recherche soit enrichie.Si tout ses exigences vous conviennent et que cela fait partie de votre Ré-Alité, vous êtes les bienvenues. Merci! Et bonne Visite!


SOYEZ LES BIENVENUS SUR NOTRE FORUM ''ÉMERGENCE SPIRITUELLE'' POUR MIEUX APPROFONDIR VOS RECHERCHES INTÉRIEURS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Soyez les bienvenus sur le forum Officiel de YANA & Miss Nanaelle, Co-créateur et Co-créatrice de votre Ré-Alité Sprituelle. Nous vous souhaitons à tous une excellente navigation sur notre forum qui est en plein expension en ce moment. Celui-ci a été créé afin de vous aider dans votre recherche spirituelle. Donc, n'hésitez pas nous sommes à votre entière disposition pour vos interogations. Merci et bonne continuation dans l'amour de votre Soi! Smile

Partagez | 
 

 Maître Suprême Ching Hai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David
Admin
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 35
Localisation : Québec/Canada

MessageSujet: Maître Suprême Ching Hai   Dim 13 Oct - 22:56

Maître Suprême Ching Hai



Maître Ching Hai naquit au Vietnam. Son père, un naturopathe très réputé, aimait étudier la littérature du monde entier et s'intéressait beaucoup à la philosophie. Lao Tseu et Tchouang Tseu étaient ses auteurs favoris. Maître Ching Hai eut accès à ces ouvrages alors qu'Elle était encore très jeune. Elle fit la lecture de ces textes ainsi que d'autres textes bouddhiques avant d'entrer à l'école primaire.



Maître Ching Hai n'était pas une enfant ordinaire. On la trouvait souvent en train de lire un ouvrage philosophique alors que les autres enfants jouaient ou faisaient leurs devoirs. Ceci préoccupât son père au point de lui demander un jour si elle comprenait ce qu'Elle lisait. Elle lui répondit : « Si je ne comprenais pas ce que je lis, je ne vois pas pourquoi je continuerais. » Son père continua d'éprouver quelques inquiétudes, mais comme son travail à l'école était excellent, il encouragea ses intérêts peu communs.



Les parents de Maître Ching Hai étaient catholiques mais ils étaient aussi ouverts au bouddhisme. Sa grand-mère, avec qui elle adorait passer son temps, était bouddhiste et lui enseigna les textes sacrés ainsi que le rituel religieux. Maître Ching Hai développa envers les religions une ouverture d'esprit due à l'environnement dans lequel elle fut élevée. Elle se rendait à l'église le matin, l'après-midi à la pagode et le soir elle allait écouter des conférences sur les enseignements sacrés. Cela lui fit se poser de nombreuses questions d'ordre spirituel : "D'où venons-nous ? Qu'est-ce que la vie après la mort ? Pourquoi les gens sont-ils si différents ?"



Un jour, la ville où elle vivait connut une pénurie de médecins et de personnel soignant. Alors, après l'école, elle allait aider à l'hôpital. Elle lavait les malades, vidait leur pot de chambre, faisait tout, ce qu'elle pouvait pour soulager leurs souffrances. Dans différents pays, Ses amis l'appelèrent souvent le "Bouddha vivant" ou la "Sainte amusante", à cause de son sens de l'humour et de sa gentillesse.



Elle éprouva toujours une grande tendresse pour les animaux et elle était connue pour ramener chez Elle des animaux blessés qu'elle soignât avant de les remettre en liberté. La vue d'un animal abattu la faisait pleurer et souhaiter de pouvoir remédier à la souffrance de ce monde. Elle est végétarienne depuis sa naissance et la vue d'un animal que l'on tue l'a toujours répugnée.



Alors que Maître Ching Hai était enfant, un astrologue déclara qu'elle était un être hors du commun, d'une intelligence exceptionnelle, dotée d'un caractère et d'une moralité supérieure. On Lui prédit qu'Elle mènerait une vie de renonciation et obtiendrait l'illumination si elle ne Se mariait pas ; et que, si elle Se mariait, Elle aurait une relation heureuse et un époux remarquable. On Lui fit ensuite plusieurs fois cette prédiction.



Lorsque Maître Ching Hai quitta Son foyer pour devenir nonne, sa mère se rendit dans un temple dédié à Guan Yin (le Bodhisattva Avalokitesvara) pour prier et demander conseil. Elle choisit un temple où le Bodhisattva était réputé pour répondre à toutes les questions des fidèles sincères. On lui dit : « Cette enfant est un être très rare et d'une grande noblesse, un être sur un milliard. Elle est venue dans ce monde en mission ensemble avec Guan Yin, pour sauver les êtres humains de leur misère. »



Elle travailla pendant un moment comme traductrice en Allemagne pour la Croix-Rouge, traduisit en au-lacien (vietnamien), français, allemand et anglais. Elle travaillait des journées entières au service des réfugiés au-laciens, aux dépens de Sa santé. En travaillant pour la Croix Rouge, Maître Ching Hai en vint à connaître la souffrance des réfugiés de nombreux pays. Elle a assisté en permanence aux souffrances résultant des guerres et des catastrophes naturelles.

Ses efforts et Sa peine pour soulager la douleur autour d'elle lui firent comprendre qu'il était impossible à une seule personne de mettre fin aux souffrances de l'humanité. Cela L'incita à rechercher avec d'autant plus d'ardeur l'illumination, car elle Se rendit compte que c'était le seul moyen pour soulager l'humanité. Alors qu'elle vivait en Europe, Maître Ching Hai pratiqua la méditation encore plus assidûment. Elle chercha de nouveaux professeurs, lut tout ce qu'elle pouvait trouver et pratiqua de nombreuses méthodes. A bien des reprises, Elle Se rendit compte qu'elle n'avait ni obtenu les résultats escomptés, ni atteint l'état d'illumination. C'était pour elle extrêmement frustrant.


Maitre Ching Hai a une ouverture d'esprit exceptionnelle envers toutes les religions. Elle a étudié et enseigne les paroles de Jésus, de Bouddha, de Lao Tseu et de bien d'autres Maîtres. Elle insiste constamment sur les points communs à toutes les grandes religions et nous montre comment tous les grands Maîtres enseignent la même Vérité. Elle explique souvent que l'apparition des différentes croyances religieuses est due simplement à la diversité d'opinions entre les individus, dans différents pays, à différentes époques.



En Allemagne, Maître Ching Hai épousa un scientifique allemand titulaire d'un double doctorat, et tous deux eurent une relation harmonieuse. Son époux était bienveillant, attentif et toujours prêt à Lui offrir son soutien. Il devint végétarien, entreprit avec elle des pèlerinages et lui offrit toujours son appui dans ses oeuvres de charité.

Le jour vint où Maître Ching Hai ressentit la nécessité de quitter son foyer pour poursuivre ses objectifs spirituels. Elle en discuta longuement avec son mari qui accepta la séparation. Cette décision fut extrêmement difficile pour tous les deux, mais Elle avait la conviction que c'était la bonne décision, nécessaire pour obtenir l'illumination.



Après la séparation, Maître Ching Hai partit à la recherche de la méthode parfaite qui permet d'obtenir la libération en une seule vie. Le Bouddha Shâkyamouni, dans le soutra Sourangama, déclare que la méthode Guan Yin est la plus haute méthode. Aucun des maîtres qu'elle connaissait n'avait entendu parler de cette méthode.

Elle Se mit alors à voyager à la recherche de la méthode Guan Yin, et ce ne fut qu'après de nombreuses années qu'elle rencontra un Maître aux Himalayas qui l'initia à cette méthode et lui donna la transmission spirituelle qu'elle cherchait depuis tant d'années. Elle pratiqua cette méthode pendant quelque temps, obtint l'illumination totale et continua à pratiquer quotidiennement et à approfondir sa compréhension en Himalaya.


Finalement, Maître Ching Hai se rendit à Formose. Un soir, alors qu'un typhon faisait rage, elle méditait dans une pièce à l'arrière d'un petit temple à Formose quand un groupe de personnes frappa à sa porte. Elle leur demanda l'objet de leur visite et ils lui répondirent : « Le Bodhisattva Guan Yin a répondu à nos prières et nous a parlé de Vous. Elle nous a dit que vous étiez un grand Maître et que nous devions vous prier de nous transmettre la méthode de libération éternelle. » Maître Ching Hai essaya de les renvoyer mais ils refusèrent de partir. Touchée par leur sincérité et leur dévotion, Elle accepta de les initier après plusieurs mois de purification et la promesse d'adopter un régime végétarien.


Timide de nature, Maître Ching Hai ne cherchait pas à enseigner. En fait, elle essaya d'échapper à ceux qui souhaitaient obtenir son initiation. Cela se produisit en Inde et aux États-Unis où elle menait une vie simple de nonne bouddhiste. Lorsqu'on la "découvrit" pour la troisième fois à Formose, elle réalisa qu'elle ne devait plus essayer d'échapper à la tâche inévitable qui l'attendait. Elle commença à donner des conférences pour tous ceux qui souhaitaient entendre son message de Vérité et à initier à la méthode Guan Yin les aspirants sincères.


L'oeuvre de Maître Ching Hai s'est propagée de bouche à oreille à Formose à partir de ce petit groupe qui aujourd'hui comprend plusieurs centaines de milliers de fidèles. La majorité des initiés résident à Formose car c'est là-bas qu'elle séjourna le plus longtemps. Depuis quelques années, Maître Ching Hai voyage et enseigne en Asie, aux États-Unis, au Canada, en Amérique latine, au Mexique, en Australie et en Europe. Nombreux sont ceux qui, en dépit de styles de vie, d'éducation et de croyances religieuses différentes ont fait, grâce à son aide, de remarquables progrès spirituels. Bien qu'il n'existe pas d'organisation officielle pour propager Son enseignement, amis et disciples reconnaissants de par le monde sont désireux d'aider à partager cet enseignement qu'ils ont reçu de leur Maître bien-aimée.


Maître Ching Hai, en plus d'avoir aidé un très grand nombre d'individus à travers Son enseignement et Ses initiations, a aussi utilisé Son énergie infinie pour aider ceux qui souffrent ou qui sont dans le besoin. Ces dernières années, ses efforts humanitaires ont touché le coeur et la vie de millions d'individus à travers le monde. Maître aidera tous ceux qui souffrent sans discrimination, que la souffrance soit due à l'ignorance spirituelle, aux privations matérielles ou aux circonstances de la vie. Où que la souffrance se trouve, elle apportera Son soutien.


Ces dernières années, certaines des activités humanitaires de Maître Ching Hai ont bénéficié aux sans-abris aux États-Unis ; aux victimes de l'incendie du sud de la Californie ; aux victimes des inondations dans le Midwest américain, dans le centre et l'est de la Chine continentale, en Malaisie, en Au Lac, en Hollande, en Belgique et en France ; aux personnes âgées défavorisées du Brésil ; aux personnes déplacées suite à l'éruption du Mont Pinatubo aux Philippines ; aux victimes de la catastrophe au nord de la Thaïlande ; aux familles démunies à Formose et à Singapour ; aux lépreux de Molokaï, à Hawaï ; à des communautés spirituelles en Inde, en Allemagne et en Ouganda ; aux familles d'enfants attardés mentales à Hawaï ; aux victimes du tremblement de terre de Los Angeles ; aux anciens combattants des États-Unis ; aux orphelinats d'Au Lac ; aux instituts de recherche médicale et de lutte contre le SIDA et le cancer aux États-Unis ; et à bien d'autres. Bien sûr, il nous faut aussi mentionner les efforts incessants et inlassables que fait Maître Ching Hai pour aider les réfugiés aulaciens à l'intérieur comme à l'extérieur des camps.




   
Bien qu'Elle n'ait jamais recherché une quelconque reconnaissance, Maître Ching Hai fut reconnue et honorée pour Son oeuvre humanitaire par des officiels issus de gouvernements à travers le monde. Par exemple, le 25 octobre 1993 fut proclamé "Le jour du Maître Suprême Ching Hai" par le maire de Honolulu à Hawaï, de même que le 22 février 1994 par les gouverneurs des États de l'Illinois, de l'Iowa, du Wisconsin, du Kansas, du Missouri et du Minnesota. Egalement, Elle reçut le 22 février 1994 le "Prix mondial de la paix" à Honolulu ainsi que le prix de "Guide spirituel du monde" lors d'une cérémonie à Chicago. Des messages de félicitations furent envoyés à la cérémonie de Chicago par des membres de gouvernements du monde entier, tels que les Présidents Clinton, Bush et Reagan.



Depuis quelques années, Maître Ching Hai s'est aussi employée à exprimer par la créativité, la beauté dont elle jouit intérieurement. Ses créations artistiques rassemblent des peintures, des éventails décorés, des lampes, l'art des jardins et de la décoration intérieure, la création de vêtements, la composition de musiques, de chansons et de poèmes. Plusieurs de ces articles sont disponibles dans le seul but de réunir des fonds.



Maître Ching Hai nous dit qu'elle n'a pas toujours été illuminée. Ayant eu une vie ordinaire, elle connait, pour en avoir fait l'expérience, nos problèmes, nos afflictions, nos passions, nos désirs et nos doutes. Elle connaît également les royaumes célestes de Bouddha et sait comment y accéder. Sa seule mission aujourd'hui est de nous aider dans notre voyage pour quitter la souffrance et la confusion du stade de non-éveil afin de parvenir à la Béatitude et à la Clarté absolue de la Réalisation divine totale. Si vous êtes prêt, elle est ici pour vous ramener au bercail !


Maître Ching Hai donne un grand nombre de conférences aux étudiants intéressés, en conformité avec leur milieu social et leur culture, qu'ils soient chrétiens, musulmans, bouddhistes, taoïstes, etc. Elle parle anglais, français, allemand, chinois et au-lacien. Ceux qui souhaitent apprendre et pratiquer la méthode Guan Yin avec Maître Ching Hai sont bienvenus à son initiation. Les conférences et l'initiation sont gratuites.

Pour plus d'infos et un suivit de ses conférences à travers le monde, veuillez consulter le site suivant que chaque conférence vidéo est traduit en francais:

http://suprememastertv.com/fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UC26z5T893uUXEDXvF9sh62w
David
Admin
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 19/09/2013
Age : 35
Localisation : Québec/Canada

MessageSujet: Re: Maître Suprême Ching Hai   Dim 13 Oct - 22:58

Questions sur le végétarisme posées au Maître Suprême Ching Hai



Voici un autre extrait du livre ‘La Clé de l’illumination immédiate’ où le Maître Suprême Ching Hai répond aux questions sur le végétarisme




Question : Manger des animaux, c’est assurément tuer. Manger des végétaux, est-ce que ce n’est pas aussi supprimer la vie ?

Maître : Quant aux fruits, il est encore moins utile d’en parler. Quand ils sont mûrs, ils dégagent un parfum, et par leurs couleurs vives, leur saveur sucrée, ils nous attirent pour que nous les mangions. C’est ainsi que les arbres fruitiers réalisent leur but qui est de répandre les graines. Si nous ne ramassons pas les fruits pour les manger, le fruit mûrit trop, tombe et pourrit sur le sol. Les graines, parce qu’elles sont privées de lumière par l’arbre lui-même, ne peuvent pas se développer. Aussi, manger des légumes et des fruits correspond à l’ordre naturel des choses et les plantes n’en ressentent aucune souffrance.

Question : La plupart des gens ont dans l’idée que les végétariens sont plutôt maigres et petits et ceux qui mangent de la viande grands et robustes. Qu’en est-il en réalité ?

Maître : Les végétariens ne sont pas nécessairement maigres. Il suffit que leur nourriture soit équilibrée pour qu’ils soient aussi grands et forts que ceux qui mangent de la viande. Voyez les grands animaux : les éléphants, les hippopotames, les girafes, les bœufs, etc., se nourrissent de plantes et de fruits. Ils sont plus forts que les carnassiers, très doux et utiles à l’homme. Mais les animaux carnivores sont à la fois très cruels et d’aucune utilité. Les êtres humains qui mangent beaucoup d’animaux seront envahis par les instincts et les propriétés animales. Les man-geurs de viande ne sont pas nécessairement grands et forts, et en général leur espérance de vie est plus courte que la moyenne. Les Esquimaux se nourrissent essentiellement de viande, mais sont-ils grands et forts ? Vivent-ils longtemps ? Je pense que vous pouvez comprendre cela très clairement.

Question : Peut-on manger des œufs ?

Maître : Non, manger des œufs, c’est aussi tuer des êtres. Certains diront que les œufs que l’on trouve dans le commerce ne sont pas fécondés et qu’en manger, ne coûte pas de vie. Ce n’est correct qu’en apparence. Un œuf est non-fécondé seulement parce qu’on a empêché les circonstances de la fécondation. L’œuf ne peut donc pas remplir son dessein naturel de devenir poussin. Et il contient quand même la force de vie innée nécessaire à la croissance, même si celle-ci n’a pas eu lieu. Nous savons que les œufs ont une force de vie innée ; sinon, pourquoi les ovules seraient-ils le seul type de cellules qui puissent être fécondées ? On dit que les œufs contiennent des éléments nutritifs essentiels, des protéines et du phosphore, indispensables au corps humain. Mais on peut trouver des protéines dans le soja et de nombreux légumes contiennent du phosphore, comme les pommes de terre par exemple.

Nous savons que, des temps les plus reculés jusqu’à nos jours, bien des grands moines qui ne mangeaient ni viande, ni œufs, ont vécu fort longtemps. Par exemple, le moine Ying Guang ne prenait qu’un bol de légumes avec du riz à chaque repas et il a vécu pourtant jusqu’à quatre-vingts ans. Par ailleurs, les jaunes d’œufs contiennent beaucoup de cholestérol qui est la cause majeure des désordres cardio-vasculaires, tueurs numéro un à Formose et en Amérique. Pas étonnant de voir que la plupart des malades sont des mangeurs d’œufs !

Question : Les porcs, les bovins, les volailles, etc., c’est nous qui les élevons, pourquoi ne pouvons-nous pas les manger ?

Maître : Et alors ? Les parents élèvent bien leurs enfants. Est-ce que cela donne aux parents le droit de manger leurs enfants? Tous les êtres ont le droit de vivre. Aucun homme n’a le droit d’ôter la vie d’un autre être. Si vous considérez la loi à Hong Kong, même le suicide est un crime. À plus forte raison s’il s’agit de la vie des autres.

Question : Les animaux, en fait, sont là pour servir de nourriture à l’homme. Si on ne les mangeait pas, est-ce qu’ils n’envahiraient pas la surface de la terre ?

Maître : Voilà encore un argument tout à fait absurde. Avant de tuer un animal, est-ce que vous lui demandez s’il accepte de se faire tuer pour que vous le mangiez ? Tout être vivant désire vivre et a peur de la mort. Nous n’avons pas envie d’être mangés par un tigre, alors pourquoi les animaux devraient-ils être mangés par les hommes ? L’homme n’est apparu sur terre que depuis quelques dizaines de milliers d’années. Avant lui, il existait maintes et maintes espèces animales. Est-ce qu’elles surpeuplaient la Terre ? Tout être est là pour maintenir l’équilibre écologique de la nature. Quand il n’y aura plus assez de nourriture et que l’espace sera limité, cela provoquera une forte diminution de la population. Ceci maintient la population à un juste niveau.

Question : Pourquoi faut-il que je sois végétarien ?

Maître Je suis végétarienne parce que c’est le Dieu à l’intérieur de moi qui le veut. Vous comprenez ? Manger de la viande, c’est contre le principe universel de "ne pas vouloir se faire tuer". Nous-mêmes, nous ne voulons pas qu’on nous tue et nous ne voulons pas qu’on nous vole. Or, si nous faisons cela aux autres, alors nous agissons contre nous et cela nous fait souffrir. Tout ce que vous faites contre les autres vous fait souffrir. Vous ne pouvez pas vous mordre et il ne faut pas vous poignarder. De la même manière, il ne faut pas tuer, car c’est contre le principe de la vie, vous comprenez ? Comme ça nous fait souffrir, nous ne le faisons pas. Ce n’est pas que nous nous imposons des restrictions, mais notre vie s’étend à toutes formes de vie. Notre vie ne sera plus limitée à ce corps, mais elle s’étendra à la vie des animaux et à celle de tous les êtres. Nous n’en serons que plus grands, plus nobles, plus heureux et sans limites. D’accord ?…

Question : Pourriez-Vous parler du végétarisme et comment peut-il contribuer à la paix mondiale ?

Maître : Oui. Vous voyez, la plupart des guerres qui éclatent dans ce monde sont dues à des raisons économiques, c’est comme ça. Les difficultés économiques d’un pays deviennent plus aiguës quand il y a la faim, ou un manque de nourriture, ou que la nourriture n’est pas équitablement distribuée entre les pays. Si vous preniez le temps de lire des revues et de rechercher la vérité sur le régime végétarien, vous le sauriez très bien. Élever des troupeaux et des animaux pour la viande a conduit notre économie à la banqueroute, à tous égards. Cela a provoqué la faim dans le monde, au moins dans les pays du Tiers-Monde.

Ce n’est pas moi qui le dis. C’est un Américain qui a fait ces recherches et publié un livre là-dessus. Vous pouvez aller dans une librairie et lire les recherches sur le végétarisme et la production alimentaire. Lisez "Se nourrir sans faire souffrir" ("Diet For a New America"), de John Robbins. C’est une célébrité de la crème glacée, un millionnaire, qui a tout abandonné pour être végétarien et écrire un livre sur le végétarisme, contre la tradition de sa famille et de ses affaires. Il a perdu beaucoup d’argent et de prestige, mais il l’a fait pour la Vérité. Ce livre est excellent. Il existe beaucoup d’autres livres et de revues qui vous donneront de nombreuses informations sur le végétarisme et comment il peut contribuer à la paix mondiale.

Vous voyez, nous avons détruit nos ressources alimentaires pour nourrir le bétail. Savez-vous combien de protéines, de médicaments, d’eau, d’énergie, de voitures, de camions, de routes et combien de centaines de milliers d’hectares ont été perdus avant qu’une vache puisse servir de repas ? Vous comprenez ? Toutes ces choses pourraient être distribuées équitablement aux pays sous-développés et nous pourrions résoudre le problème de la faim. À l’heure actuelle, lorsqu’un pays a besoin de nourriture, il va probablement envahir un autre pays pour sauver sa population. À long terme, cela a provoqué de mauvaises causes et rétributions. Vous comprenez ?

« Ce que l’homme aura semé, il le moissonnera aussi. » Si nous tuons quelqu’un pour nous nourrir, nous serons tués plus tard pour de la nourriture, sous une autre forme, en une autre existence. C’est dommage, nous sommes si intelligents, si civilisés. La plupart d’entre nous ne connaissent pas la cause de la souffrance de leurs voisins. C’est à cause de notre palais, de notre estomac, de notre goût.

Afin de nourrir un seul corps, nous tuons tant d’êtres et faisons mourir de faim tant d’êtres humains. Sans même parler des animaux. Vous comprenez ? Alors cette culpabilité, consciemment et inconsciemment, va peser sur nos consciences. Cela nous fait souffrir du cancer, de la tuberculose et d’autres maladies incurables comme le Sida. Demandez-vous pourquoi votre pays, l’Amérique, est celui qui souffre le plus. Il détient le taux de cancer le plus élevé au monde. C’est parce que les Américains mangent beaucoup de bœuf. Ils mangent plus de viande qu’aucun autre pays. Demandez-vous pourquoi les Chinois ou les pays communistes n’ont pas un taux de cancer aussi élevé. C’est parce qu’ils n’ont pas autant de viande. Vous comprenez ? C’est ce que les chercheurs disent, pas moi. D’accord ? Ne me le reprochez pas.




Question: Quels sont les avantages spirituels d’être végétarien ?

Maître. Je suis heureuse que vous me posiez la question de ce point de vue, parce que cela montre votre attention ou que vous ne vous préoccupez que des bienfaits spirituels. La plupart des gens se soucient de leur santé, de leur alimentation et de leur apparence quand ils posent des questions sur le végétarisme. Le côté spirituel du végétarisme c’est qu’il est propre et non-violent.

« Tu ne tueras point. » Quand Dieu nous dit cela, Ielle ne dit pas : « Ne tuez pas d’êtres humains », Ielle dit : « Ne tuez aucun être. » N’a-t-Ielle pas dit qu’Ielle a créé les animaux pour nous tenir compagnie, pour nous aider ? N’a-t-Ielle pas mis les animaux sous notre protection ? Ielle dit : « Prenez soin d’eux, régnez sur eux. » Lorsque vous gouvernez vos sujets, les tuez-vous pour les manger ? (Rires.) Alors, vous devenez un roi sans personne autour ? (Rires.) Vous comprenez maintenant que si Dieu a dit cela, il faut le faire. Il n’est pas nécessaire de mettre Sa parole en doute. Ielle a parlé très clairement. Mais qui comprend Dieu mieux que Dieu ?

Il vous faut donc devenir Dieu pour comprendre Dieu. Je vous invite à être comme Dieu de nouveau, à être vous-mêmes, à n’être personne d’autre. Méditer sur Dieu ne veut pas dire que vous vénérez Dieu, cela veut dire que vous devenez Dieu. Vous ne comprenez que Dieu et vous ne faites qu’un avec Ellui. Jésus n’a-t-Il pas dit : « Mon père et moi sommes un. » S’Il a dit que Son père et Lui sont Un, Son père et nous-mêmes pouvons aussi être un, car nous sommes les enfants de Dieu. Et Jésus a dit que ce qu’Il fait, nous pouvons le faire aussi et même mieux. Si bien que nous pouvons être meilleurs que Dieu, qui sait ?

Pourquoi vénérer Dieu quand nous ne savons rien de Dieu ? Pourquoi avoir une foi aveugle ? Nous devons d’abord savoir ce que nous vénérons, de même qu’il nous faut connaître la fille que nous allons épouser avant de l’épouser. De nos jours, on ne se marie pas avant de bien se connaître. Alors pourquoi devrions-nous vénérer Dieu d’une foi aveugle? Nous avons le droit d’exiger que Dieu apparaisse devant nous, qu’Ielle Se fasse connaître de nous. Nous avons le droit de choisir quel Dieu nous voulons suivre.

Vous voyez bien que, d’après la Bible, il est clair que nous devrions être végétariens. Pour toute raison de santé, nous devrions être végétariens. Pour toute raison scientifique, nous devrions être végétariens. Pour toute raison économique, nous devrions être végétariens. Pour toute raison de compassion, nous devrions être végétariens. De même, pour sauver le monde, nous devrions être végétariens.

Il a été dit dans certains travaux de recherche que si les gens, en Occident, aux États-Unis, mangeaient végétarien ne serait-ce qu’une fois par semaine, nous pourrions sauver seize millions d’affamés chaque année. Alors, soyez des héros, soyez végétariens. (Rires ininterrompus.) Pour toutes ces raisons, même si vous ne me suivez pas ou que vous ne pratiquez pas la même méthode, s’il vous plaît soyez végétariens, pour vous-mêmes et pour le monde.

Question: Si tout le monde mangeait des végétaux, cela ne pro-voquerait-il pas un risque de pénurie ?

Maître: Mais non. Le nombre d’êtres humains qui peuvent être nourris sur une surface cultivée de céréales est quatorze fois plus élevé que le nombre d’êtres humains nourris par le bétail auquel on donne le fourrage cultivé sur la même surface. Un are cultivé peut fournir 800 000 calories ; tandis que si l’on utilise ces cultures pour nourrir du bétail, celui-ci ne fournira que 200 000 calories. 600 000 calories sont ainsi perdues. Il est donc économiquement plus rentable de manger des légumes que de la viande.

Question : Un végétarien peut-il manger du poisson ?

Maître Vous pouvez manger du poisson si vous voulez. Mais si vous voulez être végétarien, le poisson n’est pas un légume !

Question: On dit souvent qu’il est important d’avoir bon cœur, mais qu’il n’est pas nécessaire d’être végétarien.

Maître : Quand on a vraiment bon cœur, pourquoi manger la chair des êtres vivants ? En voyant à quel point ils souffrent, on ne devrait pas avoir envie de les manger. Manger de la viande va à l’encontre de la compassion, alors comment une personne au bon cœur pourrait-elle faire cela ?

Un jour, le maître Lien Ch’ih a dit : « Massacrer un corps et avaler sa chair. Dans le monde, il n’y a pas homme plus cruel, plus malveillant, plus atroce et démoniaque. Comment peut-il prétendre avoir bon cœur ? »

Mencius dit aussi : « Quand on le voit vivre, on ne supporte pas de le voir mort, quand on l’a entendu appeler, on ne supporte pas de manger sa chair. Voilà pourquoi un homme de bien n’entre pas dans la cuisine. »

Les hommes ont une intelligence supérieure à celle des animaux, ils peuvent employer toutes sortes d’armes contre lesquelles les animaux ne peuvent pas lutter. Ainsi, ils meurent dans la haine. L’homme qui fait cela, qui terrorise des créatures petites et faibles, ne mérite pas d’être qualifié de "gentleman". Les animaux, au moment où on les tue, éprouvent de la peur, de la colère, du ressentiment. Ces sentiments mauvais poussent leur organisme à émettre des substances toxiques qui demeurent dans leur chair. Ceux qui la mangent en subissent les effets. En outre, la fréquence de vibration des animaux, qui est plutôt basse, affecte notre propre vibration et exerce ainsi une influence néfaste pour le développement de notre conscience.

Question : Peut-on manger les légumes qui accompagnent la viande ?

Maître : Non. Par exemple, si on plonge des aliments dans du poison et qu’on les mange, est-ce qu’on ne sera pas empoisonné ? Dans le soutra du Nirvana, Kashyapa demande à Sâkyamuni : « Si, en mendiant sa nourriture, on nous donne des aliments mélangés à de la viande, peut-on manger cette nourriture ? Comment les laver ? » Le Bouddha a répondu : « Il faut les laver avec de l’eau, les séparer de la viande avant de les manger. »

À partir de ce dialogue, on peut donc voir qu’on ne peut même pas manger les légumes qui sont mélangés à de la viande si on ne les lave pas à l’eau, à plus forte raison la viande. En même temps, on voit sans peine que Sâkyamuni et Ses disciples étaient végétariens. Certains calomnient Sâkyamuni en disant qu’Il acceptait ce qui se présentait et que, si on Lui donnait de la viande, Il la mangeait. C’est tout simplement absurde. C’est aussi ne pas avoir lu les Écritures ou ne pas les comprendre.

En Inde, plus de 90% de la population est végétarienne. Quand ils voient des moines mendier, tous savent qu’il faut leur donner de la nourriture végétale, d’autant plus que la plupart n’ont pas de viande à donner, de toute façon !

Question : J’ai entendu un autre maître dire que Bouddha a été pris d’un malaise après avoir mangé un pied de porc. Est-ce vrai ? Est-ce que cette anecdote est relatée dans les soutras ?

Maître Sûrement pas. Bouddha est mort après avoir mangé un champignon. Ce champignon, traduit littéralement de la langue des brahmanes, s’appelle "pied de porc". Mais ce pied de porc n’est pas un véritable pied de porc. C’est comme ces fruits qu’on appelle "œil de dragon". Beaucoup de choses n’ont pas un nom de légume mais sont en réalité de la nourriture végétarienne, comme "l’œil de dragon". Le nom de ce champignon, dans le langage des brahmanes, est "pied de cochon" ou "délice de cochon". Il a un rapport avec le cochon. Ce champignon, dans l’Inde ancienne, était très difficile à trouver, très rare. C’était un plat raffiné. Aussi des gens pieux en ont-ils offert à Sâkyamuni. Ce n’est pas en surface qu’on peut voir ce genre de champignon. Il pousse sous la terre. Pour le trouver, il faut y aller avec l’aide d’un vieux cochon qui aime énormément ce genre de champignon. Les cochons les détectent à l’odeur, et quand ils en découvrent un, ils creusent la terre avec leurs pattes pour le manger. Aussi les Hindous ont-ils appelé ce champignon le "délice de cochon" ou le "pied de cochon". Si on ne fait pas attention en traduisant et si on ne comprend pas bien à quoi il est fait allusion, on provoque des malentendus. On fait de Sâkyamuni un bouddha "sauvage" qui mangeait de la viande. C’est là quelque chose de très regrettable.

Question : Certains prétendent qu’acheter de la viande tuée par le boucher n’est pas violer l’interdiction de tuer. Est-ce que c’est vrai ?

Maître C’est une grave erreur. Ce qu’il faut savoir, c’est que s’il y a des bouchers, c’est parce qu’il y a des mangeurs de viande. Dans le soutra Lankavatara, le Bouddha dit : « Si personne ne mangeait de viande, on ne tuerait pas. Ainsi, manger de la viande et tuer des êtres, c’est le même péché. » Parce que nous avons tué tant d’êtres vivants, nous subissons des catastrophes naturelles, et d’autres désastres créés par l’homme.

Question : Certains disent que les végétaux ont beau ne pas contenir d’urée ou d’urokinase pour l’homme, ils contiennent des produits chimiques agricoles qui sont nuisibles à la santé. Est-ce vrai ?

Maître: Si des agriculteurs utilisent des pesticides et d’autres produits chimiques hautement toxiques comme le DDT sur les récoltes, cela peut entraîner le cancer, la stérilité et des maladies du foie. Les produits toxiques tels que le DDT se diffusent dans les matières grasses, et se concentrent dans les graisses animales. En mangeant cette viande, on absorbe en même temps tous ces pesticides accumulés en forte concentration dans les graisses, ainsi que d’autres substances toxiques que l’animal a absorbées pendant les quinze mois que dure sa croissance avant qu’il ne soit consommable. Ces accumulations peuvent être jusqu’à treize fois supérieures à celles que l’on trouve dans les fruits, les légumes ou les graines. Les pesticides pulvérisés sur les fruits peuvent être lavés, mais pas ceux qui sont contenus dans les graisses animales. Ce processus d’accumulation provient de l’effet cumulatif de ces produits chimiques. C’est pourquoi, de toute la chaîne alimentaire, ce sont les consommateurs, qui se trouvent en haut de l’échelle, qui subissent le plus grand préjudice.

Une expérience menée par l’université de l’Iowa a montré que la majorité des pesticides décelés dans le corps humain provenaient de l’absorption de viande. Les chercheurs se sont aperçus que l’organisme des végétariens contenait moins de la moitié des produits chimiques agricoles retrouvés dans le corps des mangeurs de viande. En fait, les substances toxiques contenues dans la viande ne s’arrêtent pas là. Pendant l’élevage, on donne souvent aux animaux des substances chimiques pour les faire grandir plus vite, pour modifier la couleur, la saveur, la consistance de la viande ou bien encore sa conservation, etc. Par exemple, les conservateurs produits à partir de nitrates sont extrêmement toxiques. Le New York Times du 18 juillet 1971 a publié un article où il est écrit : « Les grands dangers cachés pour la santé des consommateurs, ce sont ces polluants invisibles, tels que bactéries dans le saumon, résidus de pesticides, conservateurs, hormones, antibiotiques et autres additifs chimiques. » Par ailleurs, des traces de vaccins injectés aux animaux peuvent subsister dans leur chair. En revanche, les protéines provenant des fruits, des noisettes, du maïs, du lait et des haricots secs, sont beaucoup plus pures que celles provenant de la viande qui renferment 56% d’impuretés insolubles dans l’eau. La recherche montre que ces additifs créés par l’homme peuvent provoquer des cancers, d’autres maladies ou même des malformations du fœtus. Il semble donc approprié que les femmes enceintes adoptent un pur régime végétarien, afin de préserver la santé physique et spirituelle du fœtus. En buvant beaucoup de lait, vous absorbez suffisamment de calcium ; en mangeant des haricots secs, vous avez les protéines, et en consommant des fruits et des légumes, vous obtenez vitamines et sels minéraux.

Source:

http://vegetarismeetreligion.wordpress.com/2010/06/22/questions-sur-le-vegetarisme-posees-au-maitre-supreme-ching-hai/







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UC26z5T893uUXEDXvF9sh62w
Miss Nanaelle

avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 41
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Maître Suprême Ching Hai   Dim 20 Oct - 13:15

merci de tout coeur David
Cela confirme mes idées sur le végétarisme Soleil-smile merci 1 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Nanaelle

avatar

Messages : 418
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 41
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Maître Suprême Ching Hai   Dim 20 Oct - 13:15

merci de tout coeur David
Cela confirme mes idées sur le végétarisme Soleil-smile merci 1 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maître Suprême Ching Hai   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maître Suprême Ching Hai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rosaire de la Voie Suprême (Extrait)
» ce mercredi à Ottawa : le cours ECR devant la Cour Suprême
» Li Ching-Yuen, né en 1677 et mort en 1933 !
» La Suprême Lumière d'Or: Roi du Recueil des Soutras
» Li Ching-Yuen, né en 1677 et mort en 1933

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Émergence Spirituelle :: **Les Enseignants Spirituels** :: Les enseignants spirituels inspirants-
Sauter vers: